Gaumaise avec des origines normandes, lorraines et berrichones du côté de mes ascendants paternels, je suis fière de vivre dans notre capitale gaumaise.
J'ai toujours eu un attrait pour les arts plastiques depuis ma plus tendre enfance.
 
Mon parcours artistique se jalonne entre rencontres avec des artistes gaumais ou pas, des lectures, des formations ... A force d'essais, de croquis,... les premiers dessins maladroits de mon enfance se sont affinés...
 
Mes premiers pas je les ai fait chez deux artistes gaumais, avec l'un, j'ai appris quelques bases de dessin à la fin de mes écoles primaires et avec l'autre une première approche de la peinture à l'huile pendant mon adolescence.
 
Ma curiosité piquée au vif, j'ai poursuivi mon initiation dans l'atelier de la Nomadie avec Jacqueline Hue, en parallèle de mes études d'institutrice préscolaire...
Après quasi trois ans, elle m'a suggéré de voler de mes propres ailes comme son oiseau peint sur la façade de son atelier...La vie évoluant, j'ai eu un petit passage avide au niveau artistique, le temps de fonder ma tribu... Mes pinceaux se rappelant à moi, la peur d'affronter la toile blanche, je me suis inscrite à l'Académie des Beaux- Arts en pluridisciplinaire à la section d'Ethe- Virton. Après trois années, j'ai pris, une nouvelle fois, mon envolée...tout en nourrissant ma soif insatiable d'apprendre par des formations plus courtes ou des stages ponctuels en enluminure, estampes japonaises, gravure,...et la sérigraphie textile
 
Petit à petit, mes sujets et mes inspirations se sont affinés...Je me laisse guider par mon palais mental.  
 
Mes thèmes de prédilection : mes rêves et les femmes aux airs japonisants.  Dans le premier, je lâche totalement prise et construit petit à petit mon tableau sans savoir où mes pinceaux m'emmènent... Dans le second, principalement en travaux textiles, je me recentre dans un travail quasi méditatif. Grâce à l'alternance de l'huile et des compositions à base de sérigraphies textiles, je trouve un certain équilibre.
 
Récemment, je me suis mise à l'écriture d'Haïkus, poème bref japonais. Leur simplicité et le côté éphémère de ceux-ci se marient divinement bien à mes créations...
 
Mes inspirations : le KINTSUGI, je compose à partir de différents projets sur papier ou textiles. Principalement des sérigraphies tirées sur mes chiffons maculés de peinture à l'huile. Ces différents morceaux de chiffons sont reliés au pigment d'or (Or val)  ou cousu entre eux avec du fil d'or. J'ai donc créé mon univers s'apparentant à un doux mélange de BORO et de KINSTUGI.
 
 
 

crédit photo : D.Joannes 2021

Toute reproduction des oeuvres de MAG.D est interdite sans autorisation au préalable.

Toutes les photos sur ce site appartiennent à Magali Durand et ne sont pas libres de droits.